Le CCDH et «le Défenseur du peuple espagnol» s’engagent à renforcer leur coopération

Omar Azziman, président du Conseil Consultatif des droits de l’Homme (CCDH) et président délégué de la Fondation Hassan II pour les Marocains Résidant à l’Etranger, et Enrique Mujica, Défenseur du Peuple Espagnol, ont passé en revue à Madrid les aspects de la coopération entre les deux institutions en vue de la développer davantage. Lors de cette rencontre, M. Azziman a présenté les grandes lignes de la réforme récemment du CCDH en soulignant l’élargissement de ses attributions et l’ouverture sur la société civile. Il a particulièrement insisté sur le sens et la portée de la création de "Diwan Al Madhalim" et émis le vœu qu’une coopération directe entre cette jeune institution et celle du Défenseur du Peuple espagnol soit engagée. Les deux parties ont par ailleurs traité de manière particulière des questions relatives au terrorisme et à la démocratie, au rôle de la presse dans le processus de transition démocratique, aux migrations ainsi que de la situation des marocains qui purgent des peines dans les prisons espagnoles.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *