Le CICR demande des précisions à la Russie sur le gaz utilisé

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a demandé aux autorités russes des précisions sur le gaz utilisé par les forces spéciales russes pour mettre fin à la récente prise d’otages dans un théâtre de Moscou, rapporte jeudi une radio privée russe citant le représentant du CICR à Moscou, M. Michel Minnig. Le CICR a exprimé sa préoccupation à propos de l’usage d’une substance chimique quant au nombre de victimes de l’assaut, il aprécisé que l’utilisation de gaz est un sujet complexe réglementé par des traités et pactes internationaux. Le CICR, qui a entamé lundi à Moscou des discussions avec des responsables russes pour tenter de faire la lumière notamment sur le gaz utilisé, avait tenté en vain de désamorcer la crise des otages pour éviter la prise d’assaut du théâtre par les forces spéciales russes. Si le CICR n’avait pas à se prononcer sur les choix faits par les autorités russes pour mettre fin à la prise d’otages, il a, par contre, le devoir d’exprimer ses inquiétudes quant à la substance chimique utilisée, a indiqué M. Minnig.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *