Le constructeur automobille Nissan délocalise au Maroc

Le constructeur automobile japonais Nissan a décidé de construire un modèle de fourgonnette légère à Tanger, au lieu de son usine espagnole de Barcelone, a indiqué le directeur général de la filiale espagnole, José Vicente de los Mozos.  
Ce nouveau modèle devait être initialement monté dans l’usine du fabricant nippon située dans la zone franche de Barcelone, mais, à la dernière minute, la direction du groupe au Japon a pris la décision de le réserver pour le site projeté par le français Renault à Tanger.  Cette nouvelle usine devrait produire quelques 400.000 véhicules par an, dont 80 pour cent de la marque Dacia-Logan et le reste pour les autres modèles de Nissan. Pour justifier la délocalisation sur le futur site marocain de l’Alliance Renault-Nissan et apaiser les protestions des syndicats, le patron de Nissan Motor Iberica a estimé qu’elle était dictée par la «permanente adaptation du secteur» et ne constituait pas «le début de la fin»de l’usine espagnole.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *