Le déficit commercial s’aggrave

Le déficit commercial s’aggrave

Le déficit du Commerce extérieur marocain s’est aggravé  de 15,4% au terme des deux premiers mois (janvier/février) de l’année en cours,  d’où une baisse à 55,8% du taux de couverture des dépenses des importations par les recettes des exportations, contre 57,5% pour la même période de l’année dernière. L’Office des Changes, source de ces indications, a évalué les importations  durant les deux mois sous considération à 27,338 milliards DHs, contre 24,685  milliards DHs une année auparavant, soit une augmentation de 10,8%. Quant aux  exportations, elles se sont chiffrées à 15,247 milliards DHs contre 14,204  milliards à fin février 2005, soit une progression de 7,3%.
Parmi les produits dont les importations ont enregistré d’importantes  augmentations durant la période considérée figurent d’abord le pétrole brut  avec 2,905 milliards DHs contre 2,221 milliards DHs une année auparavant, soit  30,8% ou 684,3 millions DHs de plus d’une date à l’autre. Viennent ensuite le  gaz de pétrole (+68,7% ou +484,9 millions DHs), le fer et l’acier en blooms et  ébauches (+32,8% ou  +227,9 millions DHs), les fils et câbles pour  l’électricité (+74,3% ou +208,3 millions DHs) et les voitures de tourisme  (+26,8% ou +165,8 millions DHs). En matière d’export, ce sont tout d’abord les produits dérivés des  phosphates qui ont connu les plus importantes augmentations. L’acide  phosphorique (1,338 milliard DHs contre 995,5 millions DHs) soit +34,4% ou  +342,9MDH, et les engrais naturels et chimiques  (846,8 millions DHs contre  563,5 millions DHs),  ils ont vu leurs ventes à l’étranger augmenter de 50,3%  ou +283,3 millions DHs d’une date à l’autre des deux années.
Au chapitre des produits alimentaires, les exportations d’huile d’olive ont  enregistré des recettes totalisant 325,9 millions DHs contre 81,9 millions DHs  à la même date de l’année dernière, soit 244 millions DHs de plus. Alors que  les crustacés, mollusques et coquillages (583,4 millions DHs) ont augmenté de  35,6% ou +153 millions DHs. Les exportations des composants électroniques ont  été exporté à hauteur de  929 millions DHs contre 788,6 millions DHs, soit  +17,8% ou +140,4 MDH par rapport aux deux premiers mois de 2005.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *