Le département de Khalid Naciri exclu d’un débat sur la presse organisé par l’UE à Rabat.

L’UE organisera à Rabat les 27 et 28 septembre un séminaire sur la liberté de la presse au Maroc. Ce séminaire est organisé par de prestataires de service pour le compte de la Commission de Bruxelles qui sera, au final, destinatrice des recommandations. Le thème précis est : «Liberté des médias et restrictions sur la liberté d’expression, éléments pour un nouveau code de la presse». Le ministère de la Communication, démembrement de l’Etat signataire du Statut avancé avec Bruxelles, n’est pas associé à cette initiative malgré le fait que ses services travaillent depuis de nombreuses années sur la réforme du code de la presse. L’opération se fait donc derrière son dos. Ce ministère est plus préoccupé ces derniers temps à manœuvrer contre les intérêts des représentations professionnelles du secteur qu’à faire évoluer la réforme. Cette initiative intempestive semble sanctionner ces errements.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *