Le dirigeant du GSPC algérien abattu

Le dirigeant du Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC), Nabil Sahraoui, a été abattu, vendredi dans la région de Béjaïa (260 km à l’est d’Alger), au cours d’une « vaste opération antiterroriste » menée par l’armée algérienne, rapporte dimanche l’agence de presse algérienne, « APS ».
De « nombreux terroristes », dont Sahraoui Nabil, dit Mustapha Abou Ibrahim, chef du groupe terroriste du GSPC, ainsi que ses principaux adjoints, ont été abattus par l’armée, ajoute l’agence citant l’armée algérienne.
Il s’agit de Abbi Abdelaziz, alias Okacha El Para, Khatab Mourad, alias Abdelber Abou Omar et de Droukdel Abdelmalek, alias Abou Mossaab Abdelouadoud, précise la même source.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *