Le double langage d’Alger

 » Dans le voisinage immédiat de l’Algérie, la question du Sahara occidental demeure ce qu’elle a toujours été, un problème de décolonisation inachevée « . Ces propos sont extraits du discours du président algérien, Abdelaziz Bouteflika, prononcé lors du dîner offert en l’honneur de son homologue chinois, Hu Jintao, en visite officielle en Algérie. Le même Abdelaziz Bouteflika, qui, dans le même discours, souligne que son pays a toujours oeuvré pour “la réunification des pays divisés“ pour conclure dans le sens du poil de son hôte que l’Algérie s’oppose à “l’existence simultanée d’une Chine et d’un Taïwan“ et que, pour son pays la Chine “est une et indivisible”. C’est ce qui s’appelle parler un double langage pour ne rien dire…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *