Le dynamisme du conseiller Hakim Benchemmas suscite la jalousie chez certains de ses camarades au sein du PAM.

Le dynamisme du conseiller Hakim Benchemmas (PAM) sous la coupole de la Chambre haute du parlement marocain est en train de devenir une référence en matière d’action parlementaire. La sérénité du comportement, la pertinence des interventions et la maîtrise de la rhétorique donnent un exemple caractéristique de ce que devrait être l’action d’un membre de la Chambre des conseillers au moment où celle-ci avait du mal à se forger une utilité. Toutefois, l’exemplarité de l’action de Benchemmas suscite aussi des jalousies au sein de la formation dirigée par Mohamed Cheikh Biadillah. Certains membres du parti qui cherchaient à s’imposer en « figures représentatives » du parti voient d’un mauvais œil le succès ascendant du jeune parlementaire.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *