Le geste de Jose Maria Aznar

Le premier ministre espagnol, entouré de ses collaborateurs, a fait un tour dans le salon du tourisme à Madrid le jour de son inauguration. Chaque geste de Jose Matia Aznar avait un sens. Rien n’etait gratuit. Le chef du gouvernement espagnol a visité quelques stands dont celui de son pays. Arrivé a quelques mètres du pavillon du Maroc, il a préféré bifurquer à droite.
Les avis sont partagés à ce sujet. Certains professionnels marocains ne voulaient pas donner trop d’importance à l’attitude de M. Aznar. Pour eux, qu’il visite ou pas le stand du Royaume, cela ne ferait pas augmenter pour autant le nombre des touristes espagnols au Maroc. D’autres par contre ont vu dans ce geste un signe de tension supplémentaire dans les relations maroco-espagnoles.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *