Le Grit de Marrakech pour une ouverture du ciel marocain

Le GRIT de Marrakech (Groupement régional d’intérêt touristique) a tenu, jeudi 17 janvier, une réunion consacrée à l’avenir du tourisme marocain dans le cadre du transport aérien. Les professionnels ont débattu à ce sujet de la politique actuelle de la RAM qui n’arrange pas à leurs yeux l’évolution de l’activité touristique nationale. Pour eux, la solution appropriée serait que l’ouverture du ciel sans restrictions à d’autres compagnies étrangères sans que celles-ci s’alignent sur la politique tarifaire de la RAM, histoire de favoriser la concurrence et l’émulation. “ L’objectif de la libéralisation du ciel marocain, explique un hôtelier, est d’attirer plus de touristes vers notre pays. Autrement, à quoi ça sert de construire des hôtels supplémentaires et d’investir dans le secteur“. Un autre ajoute que la lettre Royale sur l’investissement interpelle également la RAM afin d’accompagner le développement du secteur des voyages.
Les opérateurs touristiques de Marrakech se plaignent également du refus de la RAM, présidée par Mohamed Berrada, de ne plus leur accorder des conditions avantageuses à l’occasion de leur participation dans les foires et salons du tourisme à l’étranger.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *