Le maire de Tétouan démet de ses fonctions le 4e vice-président du conseil de la commune.

Le président de la commune urbaine de Tétouan, Mohamed Idaomar, a récemment démis de ses fonctions le 4e vice-président de la commune, Abdeslam Akhomache, un ex membre du Parti de la justice et du développement (PJD) ayant rejoint depuis plus d’un an le Parti authenticité et modernité (PAM). Cette décision a suscité de vives critiques de la part du bureau exécutif provincial du PAM qui, dans un communiqué, l’a qualifiée d’illégale s’en prenant notamment à la gestion de la commune par le président qui appartient au PJD. Dans un communiqué publié lundi sur le site de la commune, le président Idaomar précise que cette décision a été prise à l’unanimité par le secrétariat local du PJD et par les conseillers ayant assisté à la réunion du conseil de la commune, en présence des autorités et en raison notamment de l’absence «sans justification» de l’intéressé des travaux et activités du bureau de la commune en particulier durant les six premiers mois (juillet-décembre 2009) de son existence.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *