Le Maroc à la recherche de 2 millions de tonnes de blé

Le prix du blé s’affichait en baisse mercredi, à la mi-journée, sur le marché à terme européen (Euronext) mis sous pression par une récolte prometteuse et la concurrence des productions de la Mer Noire, ont indiqué les opérateurs. La non compétitivité des blés européens et américains s’est traduite par un recul des prix des deux côtés de l’Atlantique. «Le seul élément de support pour le marché européen est fourni par le Maroc qui devrait acheter environ deux millions de tonnes de blé dans les mois à venir», a assuré un analyste. Sur la scène internationale, les blés russe et ukrainien sont actuellement les plus demandés car les moins chers. Ainsi l’Irak a acheté 100.000 tonnes de blé russe et l’Egypte 207.500 tonnes de blé russe et ukrainien.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *