Le Maroc cherche à importer 250.000 tonnes de blé

Les prix des céréales reculaient lundi à la mi-journée sur un marché à terme européen (Euronext) toujours sous la pression des marchés extérieurs, ont indiqué les opérateurs. À l’approche des semis de printemps, les traders vont suivre de près la compétition maïs-soja sur la Corn Belt américaine.  De la même manière, le marché européen a poursuivi son repli vendredi. L’achat par l’Algérie de 300.000 tonnes de blé peut-être français, selon certaines sources du marché, n’a pas réussi à soutenir les cours, alors que la compétition des céréales russes sur la scène internationale reste vive. Le nouveau repli de la parité euro/dollar encourage certains importateurs à se positionner aux achats, à l’image du Maroc qui a lancé un nouvel appel d’offres pour l’acquisition de 250.000 tonnes de blé.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *