Le Maroc plaide pour un état palestinien en septembre 2011

Le Maroc plaide pour la concrétisation en septembre 2011 d’un Etat palestinien avec Al-Qods Asharif comme capitale, a affirmé, jeudi à New York, le représentant permanent du Royaume auprès de l’ONU, Mohamed Loulichki. «Il ne reste plus que quelques mois avant le rendez-vous fixé par la communauté internationale pour permettre au peuple palestinien de réaliser ses aspirations légitimes à l’établissement d’un Etat indépendant et viable dans les frontières de 1967 avec comme capitale Al Qods Asharif, vivant dans la paix et la sécurité au côté de l’Etat d’Israël», a dit l’ambassadeur devant le Conseil de sécurité de l’ONU. M. Loulichki a, dans ce contexte, renouvelé la considération du Royaume pour les «efforts déployés» par le président américain Barack Obama, en vue «d’une véritable relance du processus de paix et ses engagements formulés dans son discours devant l’Assemblée générale de l’ONU, en septembre dernier, en ce qui concerne la satisfaction des droits légitimes des Palestiniens et la mise en place de leur Etat indépendant dans un délai déterminé». De même, a poursuivi l’ambassadeur, «nous suivons avec un grand intérêt et espoir la poursuite des bons offices de l’administration américaine pour la traduction de ces engagements sur le terrain, conformément à la légalité internationale, au principe de la terre contre la paix, à l’initiative de paix arabe et à la feuille de route». L’ambassadeur, qui s’exprimait dans le cadre du débat mensuel de l’Organe exécutif de l’ONU, sur la question du Proche-Orient, a, en outre, souhaité l’intensification des efforts régionaux et internationaux visant la réalisation des mêmes objectifs, exhortant la communauté internationale à rester «attachée à la dynamique positive, enclenchée par la reprise des négociations directes en septembre dernier à Washington sous l’égide des Etats-Unis». Et de souligner, dans ce contexte, le rôle du Quartette pour le Proche-Orient qui demeure, selon lui, «d’une grande importance en cette période décisive pour un nouveau départ effectif des négociations».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *