Le Maroc pourrait connaître une pénurie d’enseignants

Un rapport de l’UNESCO, rendu mardi 25 avril à Paris, fait état de possible pénurie d’enseignants lors de la prochaine décennie dans les pays arabes. Le Maroc, en plus de l’Egypte, de l’Irak et de l’Arabie Saoudite, est cité en exemple.
Cette situation risque de nuire gravement à la qualité de l’éducation. Les rédacteurs de ce document préconisent l’augmentation du corps enseignant de 26 % en moins de dix ans pour que cette pénurie soit évitée.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *