Le Maroc, un pays de liberté selon les USA

Dans son rapport sur la liberté du culte à travers les divers pays du monde publié lundi, le département d’Etat souligne que depuis son accession au Trône, SM le Roi Mohammed VI a perpétué les traditions marocaines d’attachement au dialogue interconfessionnel et rappelle à cet égard que la cérémonie oecuménique de la cathédrale de Rabat à la mémoire des victimes du 11 septembre avait été organisée sur instructions personnelles du Souverain.
Le rapport explique que la liberté du culte au Royaume est favorisée par les relations traditionnellement amicales entre les communautés religieuses du pays.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *