Le méga projet immobilier Anfa Place est encore une fois dans la tourmente.

Le méga projet immobilier Anfa Place est encore une fois dans la tourmente. Outre le malaise créé par son implantation face au Palais d’un grand ami du Royaume du Maroc le privant ainsi de la vue sur mer, la mise en œuvre du projet passe par des problèmes d’ordre financier. Le lancement d’une campagne de vente avant l’achèvement des travaux tend, selon des sources concordantes, à renflouer les caisses de la société promotrice qui souffrirait de problèmes de trésorerie. «C’est normal, le patron de l’entreprise, l’Espagnol Manuel Jové, a toujours travaillé avec l’argent des autres», affirme un connaisseur du dossier, avant d’ajouter : «Fadesa n’a pas fait faillite pour rien».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *