Le ministre de la Culture appelle à se méfier des anciens colonisateurs devant l’ambassadeur de France.

«Les pays d’Afrique doivent se méfier de l’ancien colonisateur». Ce conseil frappé au coin du bon sens militant tiers-mondiste serait de notre ministre de la Culture. Il aurait également ajouté sur la même lancée : «C’est quoi, d’ailleurs, la francophonie !» d’un air dépréciatif. Ces propos auraient été tenus lors d’une réunion publique en présence de l’ambassadeur de France au Maroc. Ce dernier a réagi au discours iconoclaste de l’officiel marocain par un haussement d’épaule «philosophique». Ses services l’avaient  probablement instruit du tempérament assez original de M. Bensalem Himmich. Notre ministre de la Culture semble réfractaire au fait de se couler, sans commentaires, dans le moule institutionnel de sa fonction. Il continue de préférer la langue fleurie et l’indépendance d’esprit de sa qualité d’intellectuel original. 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *