Le ministre de l’Intérieur syrien s’est suicidé

Le ministre syrien de l’Intérieur, Ghazi Kanaan, s’est donné la mort dans son bureau, rapporte l’agence officielle de presse Sana. Le défunt avait été pendant deux décennies le plus haut représentant de Damas au Liban jusqu’en 2002.
"Le ministre de l’Intérieur est mort dans son bureau cet après-midi après s’être suicidé et les autorités ont ouvert une enquête", écrit Sana.
Ghazi Kanaan avait été interrogé il y a deux semaines par la commission d’enquête des Nations Unies chargée de faire la lumière sur l’assassinat, en février à Beyrouth, de l’ancien Premier ministre libanais Rafic Hariri.
Quelques heures avant l’annonce de sa mort, Kanaan avait réfuté sur une radio libanaise des informations de médias libanais selon lesquelles il aurait produit devant les enquêteurs de l’Onu des chèques libellés en son nom par Hariri.
"Je pense que ce sont les dernières déclarations que je puisse faire", a conclu le ministre de l’Intérieur sur les ondes de La Voix du Liban.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *