Le ministre espagnol de la Défense critique l’invasion de l’îlot Leïla

Le ministre espagnol de la Défense, José Bono, a critiqué la politique adoptée par l’ancien gouvernement espagnol présidé par José maria Aznar en ce qui concerne les relations avec le Maroc. Selon le ministre espagnol, l’invasion de l’îlot marocain par l’armée espagnole décidée par Aznar en juillet 2002 était un acte exagéré « qui a eu de mauvaises conséquences que nous sommes, heureusement, en train de surmonter ». Cette déclaration du ministre espagnol a été rapportée par l’agence de presse espagnole EFE qui a cité la chaîne radiophonique CADENA SER. Invité de l’émission matinale de cette radio, le titulaire de la Défense a rappelé que l’ancien chef du gouvernement espagnol avait présenté l’opération Perejil (îlot Leïla) comme une libération de la « sainte patrie ».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *