Le MP a laissé de côté tous les sujets de l’heure et s’est penché sur la liberté d’opinion.

Etonnante la sortie médiatique du Mouvement populaire (MP) sur la presse. Le bureau politique du MP a laissé de côté tous les sujets de l’heure comme ce qui se passe à Laâyoune, l’ouverture du Parlement, la polémique sur la mairie de Tanger, la disparition de Mustapha Salma, les provocations algériennes, la transhumance et l’absentéisme parlementaires, etc. et s’est penché sur la liberté d’opinion au Maroc. «Le mouvement populaire (MP) est dit très déçu du recul du Maroc dans le classement de l’indice de la liberté de la presse publié par Reporters sans frontières», lit-on dans le communiqué. Le bureau politique du parti a aussi appelé « tous les acteurs à œuvrer de concert pour créer un nouveau climat de confiance et de responsabilité fondé sur la liberté d’opinion et de presse et jouissant d’un appui juridique et d’un engagement déontologique à respecter les législations réglementant le secteur de la presse » et proposé aux acteurs concernés de «promulguer une loi qui facilite l’accès à l’information et à élaborer une stratégie nationale de soutien aux journaux». Le MP, qui est représenté au gouvernement et au Parlement, n’a qu’à militer pour qu’un projet de loi soit présenté dans ce cadre. On s’interroge sur les acteurs qu’il appelle à promulguer une telle loi ?

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *