Le nombre de kidnappings enregistrés en Algérie durant l’année 2010 s’élève à 177 cas.

Le nombre de kidnappings enregistrés en Algérie durant l’année 2010 s’élève à 177 cas, dont 36 femmes, rapporte jeudi la presse algérienne citant des chiffres des services de sécurité. «Au moment où l’on croyait que le phénomène des enlèvements commençait à s’estomper, voilà que les derniers chiffres avancés par les services de sécurité nous renvoient à une époque où, pratiquement, chaque semaine, deux à trois kidnappings sont signalés à travers plusieurs wilayas du pays», relève le journal «Liberté». «La tendance s’aggrave au fur et à mesure, les criminels profitent de la confusion qui règne pour commettre leur forfait», souligne le journal qui note que «la plupart des cas (de kidnappings) ont été élucidés en remontant les filières criminelles».  Dans la seule wilaya de Tizi Ouzou (103 km à l’est d’Alger), le problème des enlèvements «n’est pas circonscrit», écrit de son côté le quotidien «Midi Libre». «La stigmatisation de la wilaya de Tizi Ouzou en ce qui concerne les kidnappings pourrait avoir un lien direct avec le fait qu’il s’agit d’une région surmédiatisée», fait remarquer le journal.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *