Le notaire Mohamed Hilal condamné par la justice

Le notaire casablancais Mohamed Hilal, en fuite depuis plus d’un an pour être impliqué dans une série d’affaires d’escroquerie de ses clients, a été condamné cette semaine par le tribunal de première instance de Casa-Anfa. En vertu du verdict, l’accusé doit indemniser les victimes et s’il s’avère être insolvable, c’est la Trésorerie générale du Royaume qui mettra la main à la poche. Le montant des sommes détournés par M. Hilal sont estimées à quelque millions de Dhs.
Il y a trois mois, ce dernier a été condamné par contumace à 10 ans de prison ferme dans une affaire de faux et usage de faux

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *