Le Parlement algérien lève la limite du mandat présidentiel

Le parlement algérien a approuvé mercredi une réforme constitutionnelle qui abolit la limitation à deux mandats présidentiels, rapporte la télévision nationale. Siégeant en séance plénière, les 389 députés et 144 sénateurs ont approuvé cette modification à une écrasante majorité. L’opposition estime que cette modification de la Constitution permettra au président Abdelaziz Bouteflika, 71 ans, de rester en fonction à vie.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *