Le Parlement européen favorable à une enquête de l’ONU sur les incidents de Laâyoune.

Le Parlement européen s’est déclaré, jeudi 25 novembre, favorable à une enquête des Nations unies sur les «violents incidents» provoqués le 8 novembre au camp Gdim Izik et à Laâyoune par des fauteurs de troubles à la solde des séparatistes de l’Algérie et de sa création le Polisario. «Les Nations unies constitueraient l’organisation la plus à même de mener une enquête internationale indépendante en vue de clarifier les événements survenus au camp de Gdim Izik», affirment les eurodéputés dans une résolution adoptée à Strasbourg. Dans le texte adopté jeudi, le Parlement condamne fermement les violents incidents qui se sont produits dans le camp de Gdim Izik lors de son démantèlement, ainsi que dans la ville de Laâyoune. Plusieurs ONG nationales et internationales neutres et crédibles ont effectué récemment des enquêtes sur les événements sanglants de Laâyoune. Ces dernières se sont accordées pour affirmer la véracité de la version apportée par le Maroc à propos de ce qui s’est passé à Laâyoune.  

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *