Le parti de l’Istiqlal à Alger

Une délégation représentant le groupe parlementaire du parti de l’Istiqlal, en visite à Alger à l’invitation du parti "Front de libération nationale" (FLN), a eu mercredi des entretiens avec le secrétaire général de ce parti, M. Abdelaziz Belkhadem, centrés sur les moyens de relancer les relations entre les deux partis dans différents domaines.
Dans une déclaration à la MAP, M Abdelhak Tazi, chef de cette délégation, a affirmé que les discussions, tant avec le secrétaire général du FLN, Abdelaziz Belkhadem, qu’avec le président de l’Assemblée nationale populaire, M. Amar Saadani et les autres responsables, notamment au niveau de la commission des Affaires étrangères du Conseil de la Nation (deuxième chambre du  parlement algérien), se sont focalisées sur les questions d’intérêt commun et les moyens de créer des canaux de contacts et de coopération entre les structures des deux partis, particulièrement dans les domaines parlementaire, de la jeunesse et de la femme.
Les discussions ont dégagé "la volonté des deux partis de privilégier des actions dans des domaines participant au rapprochement et à l’entente entre les deux peuples", a dit le chef de la délégation marocaine.
" Nous avons convenu de travailler sur ce qui unit les deux peuples et non pas sur ce qui les divise", a ajouté M. Tazi qui s’est félicité de "ces retrouvailles entre deux partis bien ancrés dans l’idéal unioniste".
"Nous avons évoqué le passé militant des deux partis, mais nous avons surtout marqué notre souci d’oeuvrer pour l’avenir", a poursuivi M . Tazi, indiquant que la coopération avec l’Europe, l’immigration clandestine et la promotion d’actions communes sont autant de sujets sur lesquels convergent les deux partis.
Il a souligné la signification de cette visite, partant des référents des deux formations qui incarnaient le mouvement national dans les deux pays, de par leur attachement à l’indépendance et à l’unité .
"Nous sommes confiants quant aux perspectives de donner un nouveau départ aux relations entre les deux partis, mais aussi entre les deux pays", a dit Abdelhaq Tazi affirmant que Abdelaziz Belkhadem leur a fait part du même engagement du FLN.
Pour sa part, M. Belayachi Daâdoua, chef du groupe parlementaire du FLN à l’Assemblée nationale populaire, a souligné que l’invitation adressée au parti de l’Istiqlal émane du souci du FLN de donner un nouveau départ aux relations entre les deux partis, partant de la vocation des parlementaires d’être au service de leurs peuples.
Il a souligné à cet égard les nouvelles donnes consistant en l’ouverture économique et la logique de l’économie de marché qui imposent une approche commune entre les deux pays.
La délégation parlementaire du parti de l’Istiqlal, comprend MM. Ahmed Kadiri, Mohamed Benchayeb, Mme Latifa Bennani Smirès ainsi que M. Tamim Benghmouch, chargé d’études auprès de la Chambre des conseillers.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *