Le polisario devait libérer jeudi 100 soldats marocains

Le polisario devait libérer jeudi 100 soldats marocains considérés par les organisations internationales comme « les plus vieux prisonniers de guerre au monde ». « Cette libération devrait intervenir aujourd’hui », a déclaré jeudi à l’Associated Press Nabil Benabdallah, ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement. Ces 100 soldats font partie de ce que le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) considère comme étant « les plus vieux prisonniers de guerre au monde ». « Le Maroc, s’il se réjouit de cette initiative, dénonce cette politique de marchandage et de libération au compte-gouttes » a déclaré M. Benabdallah. Après ces libérations, le polisario détiendra toujours 512 soldats marocains capturés entre 1975 et 1991, date du cessez-le-feu conclu sous l’égide des Nations Unies entre le polisario et les Forces armées royales.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *