Le polisario par Lmrabet interposé

Ne pouvant pas rater l’occasion du déroulement de la 61ème session de la Commission des droits de l’Homme, relevant de l’ONU, le polisario est revenu à la charge en matière d’étalage de sa propagande. Cette fois, il faut dire que l’originalité y était. En procédant à la distribution d’un communiqué du tristement célèbre Ali Lmrabet, des membres de la bande à Mohamed Abdelaziz ont tenté de faire d’une pierre deux coups : descendre le Maroc tout en profitant, comme toujours, de la plume d’un journaliste qui longtemps fait le choix d’être anti-marocain. Dans son communiqué, Lmrabet proteste contre le procès fait contre lui pour diffamation par Ahmed Kheir. Un procès entamé le 5 avril dernier et où Lmrabet a brillé par son absence. Encore plus brillant, l’étonnement de Lmrabet devant le fait même qu’un citoyen marocain peut le poursuivre et son maintien des propos pour lesquels il a été poursuivi par M. Kher. Dans son communiqué, Lmrabet qualifie la Justice marocaine de servile et de corrompue, la monarchie est pour lui, «une monarchie bananière». Le jugement sera connu le 12 avril prochain. En attendant, et affirmant ne jamais avoir été condamné pour diffamation, Lmrabet annonce que ses journaux sortiront au Maroc «tôt ou tard» et que sa collaboration avec El Mundo continuera.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *