Le pompier avait l’intention de remettre la somme à ses supérieurs

La Chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca a repris hier l’examen d’un élément de la protection civile, accusé d’avoir mis la main sur une somme de 800 dirhams lors de l’une intervention pour circonscrire l’incendie qui a ravagé, le matin du lundi 22 mars, Kissariat Chaouia, préfecture de Derb Soltane-El Fida. Le pompier, père de 4 enfants, a nié lors d’une précédente audience, avoir dérobé la somme en question et il a déclaré qu’il avait l’attention de l’emmener pour la remettre à son supérieur, qui doit la remettre à la police. L’un de ses supérieurs a déclaré devant la cour que son élément devait lui donner la somme d’argent pour qu’il la remette à l’autorité. Ce dernier a expliqué à la cour que la preuve est que le lendemain de l’incendie, ses éléments lui ont remis une somme de 220.000 dirhams qu’il avait mise à la disposition de la police.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *