Le PPS entame une opération de repositionnement sur la scène politique.

Le Parti du progrès et du socialisme (PPS) entame une opération de repositionnement sur la scène politique à l’occasion de la rentrée parlementaire. Un communiqué officiel de cette formation a annoncé qu’une réunion devait être tenue avec le parti de l’Istiqlal hier mardi. Selon des observateurs, le PPS tente ainsi d’opérer une percée politique pour se conférer un rôle de coordinateur au sein de la Koutla et s’ériger en pivot de cette coalition partisane. Faute d’une force parlementaire de frappe à même de lui conférer un rôle majeur, le nouveau secrétaire général du PPS, Nabil Benabdallah, a opté pour une manœuvre habile qui lui permet d’occuper une position d’avant-garde dans la majorité gouvernementale en prenant l’initiative de jouer le rôle de catalyseur au sein de la Koutla. M. Benabdallah pourrait ainsi conserver les acquis gouvernementaux de son parti même si ce dernier souffre dernièrement de déperdition parlementaire.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *