Le président ukrainien au Koweit, après l’Arabie saoudite

Le président ukrainien Léonid Koutchma a entamé dimanche une visite au Koweit, deuxième étape d’une tournée dans la région du Golfe qui l’a déjà conduit en Arabie saoudite, a indiqué un responsable koweitien.
L’émir du Koweit, cheikh Jaber Al-Ahmad Al-Sabah, devrait s’entretenir avec M. Koutchma dont le pays « cherche à développer les relations économiques » avec le Koweit, a indiqué à l’AFP le responsable. Selon lui, la situation en Irak devrait figurer au menu des entretiens des dirigeants koweitien et ukrainien. Après Koweit, M. Koutchma visitera Bahrn et les Emirats arabes unis. Cette tournée dans ces pays arabes du Golfe est placée sous le signe du renforcement de la coopération économique.
Les Etats-Unis et la Grande-Bretagne accusent depuis septembre le président ukrainien d’avoir autorisé la vente de radars militaires sophistiqués Koltchouga au régime de Saddam Hussein en violation des sanctions de l’Onu.
M. Koutchma a démenti ces accusations, à l’origine d’une crise de confiance sans précédent avec Washington. Les Américains ont notamment gelé une aide de plusieurs millions de dollars à Kiev, qui en était depuis 1996 le troisième bénéficiaire après Israël et l’Egypte. Le département d’Etat américain a par ailleurs récemment indiqué enquêter sur des informations faisant état de la livraison à l’Irak de ponts flottants ukrainiens et d’autres matériels militaires. Kiev a reconnu avoir exporté des ponts flottants, mais jamais vers l’Irak.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *