Le prix de la virginité

Le prix de la virginité

En Équateur, un petit pays d’Amérique latine, on ne parle plus que de la virginité d’Evelyn. Cette jeune Équatorienne de 28 ans, qui réside actuellement en Espagne, a fait une annonce sur Internet où elle met en vente aux enchères sa virginité.
«Salut, je m’appelle Evelyn et j’ai décidé de vendre aux enchères ma virginité», dit l’annonce de la jeune fille. L’annonce a très vite circulé et ceux qui croyaient à une mauvaise blague se sont vite rendu compte que l’annonce était «sérieuse» lorsque la presse s’est mêlée de l’affaire. Grâce aux médias espagnols, on a découvert que la jeune fille avait besoin d’argent pour assurer un traitement médical à sa mère qui vit en Équateur. «Je n’ai pas le choix, explique-t-elle, mon salaire de demi-journée en tant qu’employée de nettoyage ne me permet pas de bénéficier des services d’un spécialiste pour ma mère. Mon travail en Espagne me permet juste de faire face aux frais mensuels et envoyer de l’argent à ma famille en Équateur est devenu une mission impossible».
Résidant en Espagne depuis près de sept ans, Evelyn avoue que la vente aux enchères de sa virginité ne va pas résoudre tous ses problèmes mais avec la crise économique dont souffre l’Espagne, ses chances de pouvoir résoudre ses problèmes grâce au travail se sont amoindries.
Eprouve-t-elle une quelconque réprobation morale de son acte ? Oui et elle le reconnaît tout en affirmant ne pas avoir d’alternative. «Mes parents m’ont appris qu’une femme doit être pure, arriver vierge au mariage, être à un seul homme et se donner à la personne qu’elle aime», dit-elle. «J’aimerais bien pouvoir payer à ma mère les services d’un bon spécialiste et retourner vivre en Équateur, et si la somme est assez importante, retourner à la Fac pour étudier la médecine», précise-t-elle. 
Et pendant qu’elle espérait que son affaire allait être discrète et passer inaperçue comme les millions d’annonces érotiques qui existent sur le Net, son annonce à elle a pris une autre dimension. Ce qui a permis aux enchères d’augmenter. Le dernier prix offert pour la virginité d’Evelyn a atteint 2,3 millions d’euros.
Mais la jeune fille hésite encore. Elle n’a pas encore pris de décision. D’autant plus que le gouvernement de son pays s’est mêlé de l’affaire en lui proposant d’aider sa mère à accéder à un traitement médical digne et lui offrir une bourse pour qu’elle puisse terminer ses études dans la dignité.
Doit-elle offrir sa virginité contre deux millions d’euros ou se contenter d’un traitement médical dans les hôpitaux publics et d’une petite bourse d’étude? Evelyn ne sait pas encore. Il faut dire que le choix est très difficile.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *