Le projet cher au coeur de Sarkozy a du mal à émerger dans l’espace méditerranéen.

Le projet cher au cœur de Nicolas Sarkozy a du mal à émerger dans l’espace méditerranéen. Le sommet de l’Union pour la Méditerranée (UPM), prévu le 21 novembre à Barcelone, a été une nouvelle fois reporté en raison du «blocage» du processus de paix au Proche-Orient. Initialement prévu le 7 juin à Barcelone, le deuxième sommet de l’UPM avait été reporté à novembre dans l’espoir de progrès dans les négociations de paix israélo-palestiniennes. D’un report à un autre, l’UPM, une initiative lancée par le président français, semble dans une impasse. «Tant qu’il y a ce conflit majeur israélo-arabe, c’est difficile de réunir ce sommet», a expliqué l’ambassadeur de la Ligue arabe en France, Nassif Hitti. «Il y a un blocage préventif du fait qu’on ne peut pas discuter politique», a-t-il dit en imputant la responsabilité du report du sommet aux Israéliens. Lancée en 2008, l’UPM regroupe 43 pays riverains de la Méditerranée dont les 27 de l’Union européenne et Israël.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *