Le projet d’autonomie expliqué aux Canariens

Le chef du gouvernement autonome des îles Canaries, Adan Martin Menis, a reçu, mercredi à Santa Cruz de Tenerife, une délégation de l’Association sahraouie pour la défense des droits de l’Homme (ASADEDH), conduite par son président Ramdan Massaoud Larbi. L’entrevue, qui s’est déroulée au siège de la présidence, a porté sur les derniers développements de la question du Sahara, à la lumière du projet d’autonomie des provinces du Sud, dans le cadre de la souveraineté nationale. Lors de cette rencontre, à laquelle ont assisté MM. Miguel Becerra, porte-parole du gouvernement, et Salvador Eglesias, chef de cabinet, Ramdan Massaoud a rappelé l’installation par SM le Roi Mohammed VI du Conseil royal consultatif pour les affaires sahariennes (CORCAS), au sein duquel sont représentés tous les acteurs et les sensibilités de la population sahraouie. M. Ramdan avait appelé à l’ouverture d’une enquête sur la destination des 900.000 euros octroyés par le gouvernement canarien aux séquestrés de Tindouf, déplorant que c’est le "Polisario" qui en profite et non les populations sahraouies qui vivent dans des conditions "insoutenables".

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *