Le PSOE veut faire voter les immigrés

Le PSOE veut faire voter les immigrés

Les socialistes espagnols et leurs alliés de  la coalition écolo-communiste IU-ICV présenteront, aujourd’hui jeudi, un texte demandant au  gouvernement que les étrangers puissent voter aux élections municipales de  2007.
La proposition de loi prétend obliger le gouvernement socialiste espagnol de José Luis Rodriguez Zapatero à négocier des accords avec les pays d’origine d’immigrés en Espagne, selon le texte transmis à l’AFP.
Ces accords pourraient concerner jusqu’à deux millions d’immigrés non communautaires en possession d’une carte de séjour, selon le journal espagnol El Pais (centre-gauche).
"Le Congrès des députés demande au gouvernement de procéder à la  négociation et à la signature d’accords avec les pays ayant le plus grand nombre de résidents légaux en Espagne, et spécialement, avec ceux avec lesquels elle a des relations historiques, politiques, culturelles étroites, pour que leurs ressortissants puissent voter et être élus aux élections municipales en Espagne", dit le texte.
Les socialistes et IU-ICV demandent également au conseil d’Etat un rapport sur les modalités de tels accords, qui sont normalement soumis selon la Constitution espagnole, à des critères de réciprocité. Pour des pays soumis à une dictature, la réciprocité du vote est effectivement impossible, a expliqué  à l’AFP un porte-parole de IU.
Plusieurs hauts responsables du principal parti d’opposition en Espagne (PP, droite) se sont prononcés cette année en faveur du vote des étrangers.
Des accords avec l’Argentine, le Venezuela, le Chili, l’Uruguay et la  Colombie ont déjà été signés, mais ils n’ont pas encore été ratifiés.
Au premier rang des étrangers en Espagne figurent les Marocains (503.966 personnes), les Equatoriens (339.618), les Colombiens (211.122), les Roumains (189.966) et les Chinois (92.915). Le gouvernement Zapatero a régularisé plus de 500.000 étrangers au printemps 2005.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *