Le Roi Albert II reçoit un Belge et une Marocaine qui refusent de céder à des menaces racistes

Le Roi Albert II a reçu, mercredi à Bruxelles, une employée d’origine marocaine et son patron flamand qui refuse de céder à des menaces de mort anonymes si son employée continuait de porter le voile. Le Roi Albert II avait été « impressionné » par la décision du patron de ne pas céder aux menaces proférées par des racistes, exigeant qu’il licencie Mme Amzil si celle-ci persistait à porter le voile, avait indiqué un responsable du cabinet royal. Le geste du Roi Albert II a été ressenti par le patron, Rik Remmery, et son employée Naïma Amzil, avec d’autant plus d’émotion que le Roi, en deuil après le décès de sa soeur, la Grande-duchesse du Luxembourg, a reporté la plupart de ses activités publiques, à l’exception de cette audience. Le patron de Naima Amzil, qui dirige une PME près de Courtrai (Flandre-Ouest), a reçu plusieurs lettres l’accusant d’être « un mauvais belge qui collabore avec les musulmans ». Devant ces menaces, Naima Amzil a proposé de retirer son foulard durant les heures de travail et a présenté même sa démission, ce que son courageux patron a énergiquement refusé.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *