Le SG du PJD a indiqué que ce n’est pas Fouad Ali El Himma qu’il a qualifié de «Grand Vizir».

Le secrétaire général du parti de la justice et du développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a indiqué dans un entretien à l’hebdomadaire Al Ousbouaâ que ce n’est pas Fouad Ali El Himma qu’il a qualifié de «Grand Vizir» lors de son intervention devant les participants au congrès des conseillers communaux de son parti. Relancé plusieurs fois par le journaliste qui l’interviewait, le patron du parti islamiste n’a pas voulu révéler l’identité de celui qu’il a désigné par «Grand Vizir» en répétant à chaque fois qu’il ne parlait pas de M. El Himma. Une attitude bizarre mais qui s’explique par le fait que le chef de file des islamistes du PJD essaye depuis quelques jours de réparer sur les colonnes des médias les forfaitures qu’il a commises devant près de 1500 congressistes. Un peu maladroit de sa part car un politicien averti est celui qui évite les dérapages au lieu de passer son temps à réparer les dégâts provoqués par ses propres erreurs.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *