Le SNPM appelle à l’ouverture d’une enquête pour identifier les responsables de l’agression contre des journalistes à Casablanca.

Le Syndicat national de la presse marocaine (SNPM) a appelé à l’ouverture d’une enquête sérieuse pour identifier les responsables de l’«acte d’agression» perpétré par les forces de police contre plusieurs journalistes, lors de la dispersion d’un sit-in d’activistes politiques et de droits de l’homme, dimanche à Casablanca. Dans un communiqué, le SNPM affirme avoir adressé, à ce sujet, des correspondances au Premier ministre, aux ministres de l’intérieur, de la justice et de la Communication, les appelant à «assumer leurs responsabilités vis-à-vis des violations flagrantes des lois nationales et des conventions internationales en matière de droits de l’homme et de liberté d’expression».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *