Le SNPM réagit contre la « réforme » de l’audiovisuel

Le Syndicat national de la presse marocaine réagit aux mesures censées dynamiser le paysage audiovisuel marocain et accompagner sa libéralisation. Dans un communiqué, daté du 23 novembre, le SNPM relève, primo, que la forme sur laquelle le Haut Conseil de l’audiovisuel a été instauré a suscité une contestation massive. « Malgré l’annonce faite par les autorités sur la fin du monopole, il était évident que depuis sa création par dahir et les différentes dispositions qui y figuraient, le but derrière cette instance était de contrôler davantage l’évolution du secteur », lit-on dans ce communiqué. Segundo, les critères ayant été adoptés pour le choix du conseil demeurent vagues, n’étant basé ni sur une approche restrictive faisant participer les professionnels et spécialistes de l’audiovisuel, ni généraliste, où toutes les sensibilités ont droit de cité. Tercio, plus d’une disposition qui figure dans le projet de lo présenté jeudi 20 novembre chercherait plutôt à réduire les libertés promises. Le SNPM qualifie ce projet d’outil de contrôle, basé sur une vision aussi rétrograde que purement sécuritaire.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *