Le SNPM solidaire avec un journaliste à Tanger

Le Syndicat national de la presse marocaine (SNPM) demande l’ouverture d’une enquête au sujet de ce qui sera désormais appelé l’affaire Abbad. En effet, le SNPM a reçu une plainte du journaliste Abdelilah Abbad («Le Journal de Tanger») dans laquelle il affirme qu’il a été profondément humilié et qu’il a reçu un flot d’injures de la part du wali de Tanger, Mohamed Halab. L’incident a eu lieu dans le bureau du wali.
Toutjours selon Abbad, sa convocation, intervenue dans des conditions illégales, fait suite à la publication d’un article dans le «journal de Tanger» relatant le non-respect par le wali du règlement intérieur du Royal Club de Golg de Tanger. Résultat: Abdelilah Abbad a eu une crise cardiaque qui a nécessité son hospitalisation d’urgence. Actuellement, le journaliste se trouve dans la clinique du Croissant-Rouge de la ville du Détroit. La plainte précise que Abbad a été séquestré dans le siège de la wilaya où il a été interrogé par la police judiciaire.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *