Le syndicat UMT/2M dénonce l’agression d’une équipe de la chaîne lors de la marche de dimanche à Rabat

Le syndicat des employés de la chaîne de télévision 2M, affilié à l’Union marocaine du travail (UMT), a dénoncé l’agression d’une équipe de la chaîne lors de la couverture de la marche organisée, dimanche après-midi à Rabat, par le mouvement du 20 février. Dans un communiqué, le bureau syndical indique que le cameraman Nabil Berdai a été pris à partie lors de cette marche, avant d’être sauvé par des organisateurs de la manifestation. Le syndicat a exprimé, à cet égard, sa solidarité inconditionnelle avec le cameraman, et sa ferme condamnation de toute atteinte à l’intégrité physique et morale de l’ensemble du personnel et des journalistes. Le communiqué, qui rappelle que le syndicat n’a pas cessé de revendiquer la réforme des médias publics et la démocratisation de la gestion de ce secteur, souligne qu’il ne peut permettre une atteinte à tout journaliste quel que soit l’organe dans lequel il exerce. Après avoir réitéré son attachement à la liberté d’exercer et d’accéder à l’information, le bureau syndical UMT/2M a exhorté les responsables de la chaîne, le ministère de tutelle et les autorités compétentes à assumer leurs responsabilités pour assurer la protection nécessaire de tous les journalistes dans l’exercice de leurs fonctions.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *