Le taux de croissance a atteint 2,7 % en 2007

L’économie nationale a enregistré en 2007 un taux de croissance de 2,7 %, soit 0,5 point de plus que le taux 2,2 % estimé en janvier dernier par le budget économique prévisionnel, indique lundi le Haut commissariat au plan (HCP), dans sa note d’information relative aux comptes nationaux provisoires en 2007. Ces résultats sont provisoires, précise le document, et seront après révision, comme le veut la pratique courante internationale de la production des comptes nationaux, semi définitifs en 2009 et définitifs en 2010. Cette évolution résulte conjointement de la baisse de 20,8 % en volume de la valeur ajoutée agricole (non compris la pêche) après une hausse de 25,3 % en 2006, de l’augmentation de 6 % de celle des autres secteurs d’activité, contre 4,7 une année auparavant, de même qu’elle s’explique par une hausse de 10,6 % des impôts nets des subventions affectant les produits au lieu des 10,8 % enregistrés l’année d’avant. Par ailleurs, selon la même source, la croissance a été principalement tirée par l’investissement qui est passé à un taux de 31,3% contre 28,1 % une année auparavant. Ce taux d’investissement s’explique par l’évolution de 14,3 % de la formation brute du capital fixe (FBCF) contre 9,7 % l’année précédente, contribuant ainsi avec 4 points de la croissance du PIB.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *