L’économie algérienne est «malade»

D’après le journal algérien «Liberté», l’économie algérienne serait «malade». Ainsi, pendant une conférence de presse à Alger, Abdelaziz Belkhadem a sondé la croissance économique en Algérie pour signaler que malgré une aisance financière, un bon chiffre d’exportation et une inflation maitrisée, la croissance ne suivrait pas le rythme. «La croissance à l’algérienne malheureusement n’accroit pas le bonheur du citoyen algérien». C’est que la croissance actuelle provient essentiellement de l’addition de ressources. L’analyse soutient qu’il y a de très grandes insuffisances structurelles dans l’économie de l’Algérie. Les hydrocarbures jouent un rôle de voile qui cache son incontestable vulnérabilité et l’amélioration des recettes d’exportation ont un effet pervers: le report répété des indispensables réformes dont a besoin notre économie, alors même que c’est dans le contexte financier actuel que ces réformes ont toutes les chances de réussir.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *