L’écrivain marocain Tahar Ben Jelloun a été récompensé par le Prix de la Paix.

L’écrivain marocain Tahar Ben Jelloun a été récompensé par le Prix de la Paix Erich Maria Remarque pour son œuvre favorisant la coexistence pacifique entre les cultures chrétienne et islamique, a annoncé, mardi, son éditeur français Gallimard. Le jury a choisi cette année Tahar Ben Jelloun pour son oeuvre «favorisant la coexistence pacifique entre les cultures chrétienne et islamique, notamment à travers son dernier essai portant sur le printemps arabe», a indiqué Claus Rollinger, président du jury et recteur de l’université d’Osnabrack.  Le Prix de la Paix, qui sera remis au lauréat le 16 septembre à l’hôtel de ville d’Osnabrack (nord-ouest de l’Allemagne), récompense tous les deux ans l’auteur du meilleur essai journalistique, du meilleur texte ou du meilleur roman portant sur le thème de «la paix intérieure et extérieure».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *