L’empire Veolia s’investit dans l’INDH

Nouvelle entreprise à investir le cadre de l’Initiative nationale pour le développement humain, Amendis. La filiale de Veolia Maroc vient de signer trois conventions concernant l’accès généralisé aux services d’eau et d’assainissement liquide pour les habitants de Tanger et Assilah, la requalification des quartiers sous-équipés en infrastructures de base des communes de M’diq et F’nideq ainsi que la réhabilitation en infrastructures et restauration des foyers menaçant ruine de la Commune de Tétouan. Ces trois programmes coûteront respectivement 1,045 milliards de dirhams, 63 millions de dirhams et 150 million DH.
Veolia est présent au Maroc depuis 2002 dans le cadre des contrats de gestion déléguée  dans les domaines de la distribution de l’eau et de l’électricité, de l’assainissement (Amendis à Tanger-Tétouan, Redal à Rabat-Salé) et des contrats de collecte d’ordures ménagères et de nettoiement (Onyx à Rabat, Oujda, et Safi). Autres filiales du groupe présentes au Maroc, Amianor et Hydrolia, qui interviennent dans le domaine du transport du personnel, du curage des réseaux d’assainissement, de l’électrification urbaine et des travaux d’entretien d’eau potable.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *