L’enquête se poursuit pour élucider l’affaire de la femme enceinte découverte poignardée chez elle

Les éléments de la deuxième brigade criminelle près la police judiciaire de Ben Msik-Sidi Othman continuent leur enquête concernant la femme découverte morte chez elle, à l’immeuble n°20, appartement 7, rue N°20, quartier Salmia, à Casablanca. Des sources proches de l’enquête précisent que l’autopsie a révélé que le cadavre était lardé d’une quarantaine de coups. Les mêmes sources ont précisé que personne parmi les voisins n’a entendu des cris ou des demandes de secours. Signalons que le cadavre a été découvert, mercredi dernier vers 13h. La femme, âgée de 34 ans, à son huitième mois de grossesse avait téléphoné à son époux une demi-heure auparavant, explique ce dernier à la police judiciaire de Ben M’sik-Sidi Othman. Il a précisé aux enquêteurs qu’elle n’arrivait pas, lors de son appel téléphonique à lui expliquer quoi que ce soit avant qu’elle ne raccroche. Aussitôt, il a appelé ses voisins leur demandant de s’assurer de son état. L’une de ses voisines a frappé à sa porte. Une voix féminine inconnue, lui a demandée de s’en aller et de la laisser terminer sa tâche. Après quoi, l’époux a téléphone à sa tante pour lui demander de se rendre chez sa femme. En y arrivant, la tante a trouvé la porte ouverte et en rentrant, il a découvert la femme gisant dans une mare de sang.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *