Les adlistes Regragui et Batal condamnés

Mounir Regragui, l’un des responsables à Fès d’Al Adl Wal Ihssane, et Youssef Batal ont été condamnés à une amende de 3.000 DH par le tribunal de première instance de la capitale spirituelle. La Cour a retenu contre les deux (Regragui étant un proche de Abdeslam Yassine) l’accusation d’appartenance à une organisation non reconnue et la tenue de réunions illégales. A Khénifra, la justice a décidé, encore une fois, le report au 12 février du procès de Bensalem Bahicham, l’un des imams adlistes poursuivis pour les mêmes accusations.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *