Les anciens prisonniers de guerre marocains en Algérie interpellent l’Espagne.

Les anciens prisonniers de guerre marocains en Algérie ont interpellé l’Espagne, gouvernement, Parlement, partis politique et presse, sur l’hostilité de certains milieux espagnols contre le Maroc depuis les évènements du 8 novembre dernier à Laâyoune. Dans une lettre adressée à l’ambassadeur de l’Espagne à Rabat, ces anciens prisonniers en Algérie ont dénoncé la campagne de désinformation menée par certains médias espagnols contre le Maroc, fustigeant leur alignement aveugle sur les thèses du Polisario et de l’Algérie. Etant donné qu’aucune violence n’a été commise contre la population civile et qu’il n’y avait pas d’images horribles à montrer à partir de Laâyoune pour corroborer leur parti pris et convaincre les lecteurs et les téléspectateurs, certains médias ibériques se sont contentés à la falsification flagrante des faits, lit-on dans cette lettre.  Ainsi, la presse espagnole ne s’est pas gênée d’utiliser des photos de crimes commis par les israéliens contre des Palestiniens à Gaza, de même qu’elle a utilisé des photos de faits divers qui se sont passés à Casablanca à une date bien antérieure aux événements de Laâyoune.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *