Les ardoises de Kemmou

Mohamed Kemmou a été rattrapé par une affaire du temps où il était dans le circuit. Un ressortissant français établi au Maroc, du nom de Alain Rusconi, attend, depuis plusieurs années, d’être payé pour la cession en 1997 à l’ex-président de la commune de Hay Hassani de sa société spécialisée dans les travaux publics. Montant de l’opération : 1 million de Dhs. Sur cette somme, M. Rusconi a juste récupéré 400.000 Dhs. Le reliquat est toujours en souffrance. Nous y reviendrons.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *