Les autorités espagnoles ont confisqué le passeport d’un membre du Comité de coordination pour la libération de Melillia.

Les autorités espagnoles ont confisqué le passeport d’un membre du Comité de coordination pour la libération de Melillia, arrêté auparavant pour distribution des tracts appelant au boycott des élections locales du 22 mai. Le ressortissant marocain a été arrêté, lundi à l’intérieur du préside, alors qu’il distribuait en compagnie d’un groupe de jeunes du comité des tracts invitant les Melilliens au boycott de ces échéances locales, a-t-on appris auprès du comité. Après un interrogatoire à l’intérieur des locaux de la cellule chargée «des bandes organisées», le jeune homme a été différé mercredi devant le juge d’instruction qui a décidé sa libération, indique la même source, ajoutant qu’il a subi, au cours de son arrestation, différentes formes d’humiliation et de persécution psychique. Le président du Comité de coordination pour la libération de Melillia occupée, Yahya Yahya, a qualifié d’«aberration» l’attitude des autorités espagnoles, ajoutant que cet acte entre dans le cadre de la campagne d’intimidation à l’égard du Comité de libération de Melillia et de ses membres.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *